Portrait Robot #2 : Astro Boy

Bonjour les humanoïdes ! On se retrouve aujourd’hui avec notre second portrait robot, j’ai nommé Astro Boy. Personnage culte des années 80, il est aussi une figure incontournable de l’Intelligence Artificielle au cinéma. Il sera ici le premier personnage robotique « vintage » abordé.

Je dois vous avouer que je ne le connaissais qu’à travers la série des années 80, et finalement, en cherchant, en retournant aux sources de ce petit robot, je me suis rendue compte que je m’étais totalement fourvoyée ! Enfin, pas « totalement ». J’étais simplement et purement passée à côté de l’oeuvre initiale de Tezuka, qui est différente et tellement belle.

Comme le précédent, découvrons ensemble la fiche d’identité du robot, que j’ai voulu précise et complète, puis nous découvrirons quelques supports pour « aller plus loin ».

Petite parenthèse : je suis désolée pour les lecteurs du premier portrait robot, j’avais indiqué que le prochain article de la rubrique serait le 7 mars, au lieu du 14 ! La nana qui ne sait pas compter !

Astro Boy

Astro-Boy

 

AUTOUR DE L’OEUVREImages-1-Portrait-Robot-2-Astro-Boy-Robot-Paradise

Première apparition : 1951
Oeuvre d’origine : Tetsuwan Atomu, Osamu Tezuka
Séries animées de référence :
Astro Boy, 1963-66
Astro le Petit Robot, 1980-81
Astro Boy, 2003

AUTOUR DU ROBOTImages-2-Portrait-Robot-2-Astro-Boy-Robot-Paradise

Origine : Création humaine
Créateur : Docteur Tenma, directeur du Ministère des Sciences du Japon
Fonction : Fils de remplacement; copie de son fils, Tobio, décédé dans un accident de voiture
Lieu et date : Tokyo, 2003
Taille : 1m40

SIGNES PARTICULIERS PHYSIQUES

  • Ressemble trait pour trait à Tobio, le défunt fils du Dr Temna, soit à un petit garçon de 10 ans
  • Peau artificielle composée de plastique
  • Physique reconnaissable grâce à deux grandes mèches de cheveux et ses grands yeux ronds expressifs
  • Habillé d’un slip noir surmonté d’une ceinture verte et chaussé d’une paire de bottes rouges, qu’il ne peut enlever
  • Aime porter des vêtements et se sent plus ‘‘à l’aise’’ ainsi

astro-boy-4e261d7fb0cf1
CAPACITÉS

  • Ressent des émotions, a de fortes valeurs morales et serait doté d’une ‘‘âme’’
  • Possède une force colossale et est capable de voler telle une fusée grâce à des propulseurs contenus dans ses jambes et ses bras; sa vitesse peut atteindre 100 000 chevaux
  • Arrière-train et bras équipés de mitrailleuses
  • Projète des faisceaux de lumière aveuglante à travers ses yeux
  • Parle couramment 60 langues et peut amplifie son audition 100 fois
  • Peut sentir si une personne est bonne ou mauvaise au premier regard

AUTOUR DE SON HISTOIRE

Créé par le brilliant scientifique Dr Tenma afin de remplacer son fils disparu, Astro Boy est le premier robot capable ressentir des émotions.

Malheureusement, lorsque Tenma se rendra compte qu’Astro ne pourra jamais grandir comme un réel petit graçon, il sera vendu à un directeur de cirque. Le bienveillant Professeur Ochanomizu le recueillera ensuite et l’élèvera comme son propre fils. Doté de pouvoirs hors du commun, il combattra l’injustice, le crime et le mal, défendant l’humanité et n’hésitant à se mettre en danger pour sauver la vie des autres.


TÉLÉCHARGER LE PORTRAIT ROBOT ICI

Miniature-Portrait-Robot-2-Astro-Boy-Robot-Paradise


POUR ALLER PLUS LOIN

 

Omnibus 1, Astro Boy
Osamu Tezuka, Dark Horse Manga – Date de parution : 2015

Pour-aller-plus-loin-Astro-Boy-Portrait-Robot-Robot-Paradise-3

Trouvé à Amsterdam dans une librairie anglaise, j’ai laissé exploser ma joie en découvrant cette intégrale de 48 volumes orignaux imaginés par Tezuka. Je pensais ne jamais avoir la chance de tomber sur l’oeuvre initiale, et soudain, cet ouvrage s’est imposé à moi comme le Saint Graal du manga. Autant vous dire que j’ai lu les 700 pages de ce volume en une semaine et que l’histoire d’Astro m’est apparue de façon nette et concrète. Car vous le verrez plus bas, les adaptations télévisuelles sont nombreuses (trop peut-être ?) et les histoires, très différentes. Je ne savais donc plus vraiment à quel saint me vouez avant de lire ces quelques aventures. Et donc, je vous le conseille TRES vivement ! J’ai appris à aimer plus loin que le robot, le créateur véritable, Tezuka lui-même. Comme l’explique Dark Horse dans le préface, Tezuka est venu corriger les aventures d’Astro pour les perfectionner, les chouchouter, les faire coïncider avec les attentes d’un monde changeant (précisons tout de même qu’il a apporté ces changements sur 50 ans). Et chose tout à fait géniale, il est venu « se taper l’incruste »  dans les aventures d’Astro Boy, en se dessinant, et s’incarnant lui-même. Il apporte ainsi son regard sur l’écologie, la science ou l’intelligence artificielle, comme si, par petite touche, il nous ouvrait une petite porte sur la personnalité de cet artiste hors-pair.

Tezuka02

Autre détail : les volumes ne sont pas classés pas ordre chronologique de création, mais dans l’ordre que l’éditeur a pensé « le plus logique pour la compréhension du lecteur« . Le volume commence donc par l’aventure La naissance d’Astro Boy, écrite par Tezuka en 1975 (oui, oui, 24 ans après sa naissance sur papier).

Bref, je vous le conseille VIVEMENT si bien-sûr lire en anglais ne vous fait pas peur (pas de traduction française prévue pour l’instant). Le second recueil est paru en décembre 2015, et je ne manquerai sûrement pas de le commander !



Série télévisée Tetsuwan Atomu, traduction anglaise : Astro Boy
Osamu Tezuka, Mushi Production – 1963-66

Pour-aller-plus-loin-Astro-Boy-Portrait-Robot-Robot-Paradise-6

Voici l’oeuvre qui permit à Astro Boy de devenir un phénomène culturel au Japon. Et comme c’est Tezuka lui-même qui a dirigé la production de la série, c’est à voir absolument ! La chaine Youtube Retro Toons a mis à disposition les 5 premiers épisodes (en anglais non-soustitrés). J’aimerais forcément en voir plus, mais au vue de la date de parution de la série, ça ne va pas être une chose aisée ! En tout cas, on aime le générique complètement désuet (un peu faux aussi), les bons sentiments d’Astro Boy, le fond un peu violent, un peu « hard » quand même pour une histoire pour enfants (mention spéciale au Dr Tenma), les bagarres avec de super bruitages et la pensée avant-gardiste sur l’IA.

 

Série télévisée Astro Boy, traduction française : Astro, la petit robot
Tezuka Productions – 1980-81

Pour-aller-plus-loin-Astro-Boy-Portrait-Robot-Robot-Paradise-2

Trouvé dans un vide-grenier pour 5 €, je suis l’heureuse propriétaire du Pack 2 des aventures d’Astro… Les joies des vides-greniers ! Pas de panique, je vais continuer à fouiner en espérant trouver le Pack 1 un jour. En attendant, les premiers épisodes sont eux-aussi disponibles sur la chaîne de Retro Toons (toujours en anglais non-soustitrés). Autant vous dire que cette série est EXCELLENTE. Je sais à présent que ce ne sont pas les histoires originales, que l’on rencontre quelques « couacs » (comme la mort du fils de Tenma, l’histoire de la paire de bottes d’Astro, la place d’Atlas dans l’histoire,…). Mais passons, les aventures d’Astro valent bien mieux que certains (beaucoup) de dessins animés modernes. On y retrouve toujours notre petit robot, si touchant, et toujours prêt à botter les fesses des vilains, qu’ils soient humains ou robots.

 

Coffret collector contenant :
– la saison de la série télévisée Astro Boy
Tezuka Production – 2003
– une figurine en résine 
Attakus, numérotée (2 500 exemplaires)

Pour-aller-plus-loin-Astro-Boy-Portrait-Robot-Robot-Paradise-4

Commençons par le commencement : la figurine Astro Boy est d’une précision et d’une qualité incroyables. Je l’adore ! Et j’avoue… C’est la classe !

Pour-aller-plus-loin-Astro-Boy-Portrait-Robot-Robot-Paradise-5
Pour ce qui de la série, je n’ai pas encore terminé la saison 1. Pour ne pas vous mentir, c’est la série qui me plait le moins sur les 3. Bien que les images soient d’une qualité bien meilleure, il y a un petit quelque chose qui s’est perdu en route… On ne retrouve plus ce côté brutal de l’abandon parental du Dr Tenma; Astro fait également face à moins d’hostilité et est très vite intégré socialement. Les épisodes sont, en somme, tous légers, plein d’action et d’aventures, et de ce fait, on perd le côté « réflexion » si intéressante de l’histoire. Mais Astro reste Astro, c’est une très bonne série pour enfants, moins pour adultes.


Livres pour enfants Astro le petit robot

Editions Whitman France – TF1 – 1986

Pour-aller-plus-loin-Astro-Boy-Portrait-Robot-Robot-Paradise-1

Je suis fan de ces albums ! En toute objectivité, les dessins ne sont pas beaux, les histoires, sans intérêt particulier, même le papier n’est pas top… Mais je ne sais pas résister à ce côté vintage un peu décalé. Par contre, je suis sure que les enfants de 5 à 8 ans adoreront ces albums, parfaits pour apprendre à dessiner, à lire ou à reconnaître les couleurs.

Il existe également le film Astro Boy de 2008 (Tezuka Productions) en images de synthèse. Je l’ai vu une seule fois et honnêtement, je n’ai pas assez de souvenir pour en faire une critique. Je me souviens l’avoir apprécié, mais aurais-je la même impression maintenant que je connais bien les oeuvres antérieures ? Telle est la question ! Je ne manquerai pas de vous faire une critique une fois que je l’aurai visionné à nouveau.

Et vous, que pensez-vous d’Astro Boy ? L’avez-vous connu dans votre enfance ?

Tezuka03

Osamu Tezuka et la fierté que l’on peut lire dans son regard lorsqu’il contemple Astro Boy


J’espère que ce nouveau portrait robot vous aura plu. On se retrouve lundi 28 mars avec le portrait de… Bender, de Futurama ! Vous le connaissez ? Vous l’aimez ?
Bonne journée à tous !


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s